Hola, chicas adoradas,

Yé vous écris del aeropuerto. Yé décidé dé démander el asilo sportivo al Mexico. Après la déféta, Ramon, el entrenador dé la équipa francesa, a dit qu'il n'avait pas les motos mais yé les é pas non plou. K'est-ce qué yé pouis dire moi, la plou gran fan dé la équipa francesa ? Yé la honta ! Yé mé souis entrénada todo le mois pour être al topo al nivo fisico. Yé même ayeté oune vouvouzouela pour encourayer les youeurs (au passage, je me suis fait des ennemis dans le quartier). Et nada ! Zero sur toda la linéa. Y yé même répété les chantos depoui 15 yours avec mis enfantes. Maintenant, yé vé adapter las parolas : "On ÉTAIT champions, On ÉTAIT champions..." En plous, y'avé même pas Yoann. Yé souis trop déçoue, yé mé casse. Yé commensado les coursos de espagnol accelerado. Yé souis presque al punto. Yé vous écriré de Mejico si yé rétrouvé lé moralo.

! Hasta luego ! ou peut-être Adios !

- Barbie trop dégoustada del matcho y dé la équipa de Francia -